Vivre une vie WouaW sans s’épuiser !


Vivre une vie WouaW sans s’épuiser !

Cela fait un petit bout temps que je ne vous ai plus écrit, je m’en rends bien compte. L’envie y était mais la force un peu moins, les mois précédents ayant été tellement intenses en travail, en émotions et en apprentissages.

Petite rétrospective sur ce qui s’est passé dernièrement dans la vie Wouaw que je tente de mener. Il y a un an, j’ai enfin concrétisé mon rêve de partager avec d’autres l’agenda WouaW, un petit bébé que j’ai d’abord pensé, testé, bricolé pour moi-même pendant quelques années. A partir du moment où j’ai initié ce projet, le temps a  défilé à une allure  vertigineuse! En mars 2016 naît le blog HappyFlow. Puis, en juin, le prototype est testé par une trentaine de co-créateurs et, dès le mois d’août, la nouvelle version 2017 est prête. En septembre, la campagne de crowdfunding est lancée pour financer la première production des agendas. Ce moment est une expérience inoubliable, un véritable feu d’artifice ! En décembre, je célébre l’ouverture de l’e-shop HappyFlow.  Un grand moment de bonheur personnel ! Les agendas WouaW ont  tellement de succès qu’une réimpression est programmée en dernière minute ! En  février, la chrysalide devient papillon : j’obtiens le statut d’ « indépendante ».

Que d’avancées et de projets concrétisés !   Emportée dans la  spirale positive de la réalisation de mon rêve, boostée par l’engouement que suscitait l’agenda et  par vos encouragements, je me sentais capable de déplacer des montagnes. J’ai enchaîné action sur action, objectif sur objectif… en oubliant de prendre soin de moi, de faire des pauses pour récupérer.  Tellement passionnée par ce projet, j’ai tout donné sans m’économiser. Ce n’est pas la première fois que cela m’arrive et je pensais avoir tiré de bonnes leçons de mon expérience précédente …. Et bien non! Je ne me connaissais apparemment  pas encore assez bien puisque, clairement, j’avais à nouveau dépassé mes limites. J’ai donc enfin pris le temps de souffler et de prendre du recul sur ce que je venais de vivre ; finalement, cet « accro » était pour moi, à nouveau, une belle opportunité d’apprendre, d’évoluer.

Vivre une vie WouaW, ça s’apprend !

Et aujourd’hui, je suis de retour pour partager avec vous mes pépites : ce sont les clés que je retire de cette expérience pour vivre au quotidien de façon positive et inspirée. J’ai pris encore plus conscience qu’il est essentiel de connaître son propre mode de fonctionnement pour pouvoir vivre sa vie de manière sereine et  intense sans s’épuiser. Notre mission première  n’est-elle pas avant tout de prendre soin de nous et de notre vie pour pouvoir nous réaliser pleinement ? Car, c’est en étant bien dans nos baskets, remplis d’énergie que nous pouvons rayonner et mieux aider les autres.

  • Développer ses domaines de vie

Vivre une vie WouaW ne se limite pas à un domaine de vie comme,  par exemple, une vie professionnelle épanouie, une vie sociale intense, une famille solidaire. Non, c’est un mode de vie. C’est prendre en compte chaque domaine qui compose notre vie ainsi que tous les aspects qui nous définissent : nos rêves, notre sensibilité, nos besoins et nos peurs. Cela forme un tout. Il faut  avoir le courage de développer chacun de ces domaines de vie, sans en laisser un seul de côté. Il est difficile de tous les développer en même temps ; Nous ne sommes pas des super héros même si nous avons quelques super pouvoirs ! Je pense qu’en prendre conscience, c’est déjà partir sur une bonne base pour vivre une vie équilibrée. Par exemple, l’an passé, j’ai ressenti un grand besoin de me réaliser dans mon projet professionnel. Et c’est ce que j’ai fait : j’ai tout donné pour pouvoir y arriver… J’y ai tellement mis d’énergie qu’il était impossible pour moi de me consacrer à d’autres domaines de ma vie. Pendant un peu plus d’un an, j’ai donc mis de côté ma famille, mes amis, et même mon propre bien-être pour pouvoir arriver à relever le défi que je m’étais lancé. Et je l’ai relevé ! Maintenant, il est temps que je consacre du temps et de l’énergie à rééquilibrer mes autres domaines de vie, tout en continuant bien sûr à développer HappyFlow.

  • L’énergie vitale

Pour pouvoir voyager sur le chemin de notre vie, nous avons besoin d’énergie.  Bien la gérer,  cela s’apprend. Tout d’abord en déterminant ce qui nous donne de l’énergie (sport, musique, créativité, rencontres,…) et ce qui nous épuise (l’environnement, les ruminations, l’alimentation, l‘entourage,…). Ensuite, en veillant à garder un équilibre constant entre les différents pôles d’énergie (mentale, physique et émotionnelle).  Un déséquilibre amène en effet une baisse d’énergie. Après chaque grand effort, qu’il soit physique, mental ou émotionnel, il est essentiel de prendre le temps de récupérer pour mieux repartir par la suite. Si cette étape est oubliée, on coure le risque de s’épuiser.

  • S’ancrer dans le moment présent

Souvent, dans les périodes de grands défis, je me rends compte que je suis déconnectée de mon corps ; Mon esprit s’emballe dans tous les sens, pense à ce qui s’est passé ou à ce que je vais faire plus tard. Dans une société qui nous pousse constamment à utiliser notre tête pour fonctionner, il n’est pas évident de se reconnecter à ses sensations et à ses émotions. Se reconnecter petit à petit à son corps et à son intuition permet de s’écouter, de connaître ses limites et de faire de meilleurs choix. J’ai appris à dire « non » à des demandes extérieures pour écouter mes besoins et mes limites. Et ce qui est beau, c’est qu’un « non » à quelqu’un est un grand « oui » à soi-même.

  • Etre le capitaine de son navire

Pour tout bon capitaine, s’occuper de son navire signifie être attentif aux indicateurs de son bon fonctionnement : niveau d’essence, équipement, cartographie, nettoyage,… Notre entité corps-esprit est notre navire et quand les indicateurs du tableau de bord clignotent, c’est qu’il faut agir et prendre en compte nos besoins (mieux manger, se reposer, faire du sport,…). Nos sentiments, agréables ou désagréables, nous indiquent quand un besoin est satisfait ou, au contraire, en souffrance. En gérant nos besoins, nous restons maître de notre vie.

  • Sortir de sa zone de confort

Le passage à l’action est la clé du changement. Il permet d’avancer dans la réalisation de nos rêves. Alors, changeons nos habitudes, osons quelque chose de nouveau pour avancer vers ce qui fait réellement sens pour nous. Car le changement entraine la transformation et la transformation est ce qui nous fait évoluer. Tout changement, même positif, génère un peu de stress, c’est normal. Quand nous sortons de notre « zone de confort », nous quittons ce que nous connaissons déjà pour aller vers l’inconnu. Il est normal d’appréhender ce changement. Mais on en ressort grandi.  Cela en vaut vraiment la peine ! Si vous voulez en savoir plus sur ce sujet, dans cet article j’explique la technique du petit pas chaque jour.

  • Cesser d’avoir la trouille de ses peurs

Ce que j’ai aussi appris ces derniers temps, c’est à être curieuse de ce qui se passe à l’intérieur de moi. Quand je me sens mal ou que je suis stressée, en creusant un peu, je me rends compte qu’il y a une peur qui se cache derrière chacune de mes réactions ou de mon comportement. Je fais des pauses quand je suis anxieuse, que je me sens triste ou en colère. Et je m’explore. Je note sur un petit carnet les peurs qui me viennent à l’esprit. Rien que les nommer m’apaise déjà un peu. En les identifiant, vos peurs prendront déjà moins de place et s’atténueront. Et cela vous permettra de mieux comprendre ce qui vous limite et vous empêche d’oser vivre pleinement vos rêves.

  • Apprendre à lâcher prise

Lorsque l’on a identifié ses besoins, on sait où on va. Le lâcher prise, c’est arriver à se détacher du résultat de nos actions pour se focaliser uniquement sur les pas qu’on a  à faire.  Bien utile pour être plus serein ! Cet exercice n’est pas évident pour moi car j’ai tendance à vouloir tout contrôler mais je me suis bien rendu compte que le cheminement vers un but n’est jamais à 100% sous contrôle. Apprendre à me détacher de ce qui n’est pas de mon ressort, à moins m’accrocher à ce qu’il se passe, m’apporte beaucoup plus de paix intérieure. J’aime beaucoup cette phrase de Sathya Sai Baba: « Le lâcher prise, ce n’est pas renoncer à l’action, c’est renoncer dans l’action. »

– Une erreur est en réalité une opportunité d’apprendre –

Ces pépites sont des outils merveilleux, mais ce n’est pas toujours évident de les appliquer au quotidien. Personnellement je dois bien avouer qu’il y a des moments où j’y parviens et d’autres où je n’y arrive pas. Et c’est souvent dans les moment les moments où j’ai le plus besoin de ces outils que je ne m’en sers pas. Ce n’est pas grave, le plus important c’est d’essayer, encore et encore ! Pour moi, vivre une vie WouaW, c’est un challenge au quotidien. C’est un chemin sur lequel on apprend, on tombe, on a peur et on se dépasse constamment. Wouawifier votre vie, c’est faire en sorte de toujours retirer quelque chose de positif de chaque expérience vécue et de la vivre de manière intense. C’est oser être soi et donner une direction, un sens à ce que l’on accomplit. Ce n’est pas pour cela que vous ne tomberez plus mais, toujours, vous vous relèverez, plus riches intérieurement. On reconnait tout de suite les personnes qui sont sur ce chemin : ce sont celles qui ont les yeux qui pétillent !

A bientôt pour parler pépites,

Florence Havenne

RECEVEZ GRATUITEMENT UN EXTRAIT EN PDF DE L’AGENDA POSITIF ET INSPIRANT EN VOUS INSCRIVANT À LA NEWSLETTER

Les pépites pour vivre une vie WouaW !

EnregistrerEnregistrer

Articles récents
Showing 6 comments
  • Téodora
    Répondre

    Merci Florence pour ce partage.
    Parfois, nous expliquons tellement bien certaines chose et nous inspirons tellement bien les autres … si bien que nous nous oublions. Prendre le temps, prendre soin de soi, apprendre à dire « non » tout simplement, se relever et continuer, mieux se connaître, expérimenter de nouvelles choses, avancer petit à petit sur chacune des sphères de notre vie. Quel challenge et quel bonheur !

    • Florence
      Répondre

      Merci Théodora,
      Oui c’est tellement facile de se perdre dans le flux quotidien. Rien de tel que la pratique, jour après jour, pour relever ce challenge !

  • Irène
    Répondre

    Je viens de découvrir votre agenda et votre site car je suis à la recherche d’un agenda qui me permettrait de structurer mes envies, mes challenges et ce jour après jour. J’ai un projet professionnel qui me tient à coeur mais ce n’est pas simple de le réaliser.
    Et votre agenda semble être pil-poils ce que je recherche. Et du belge en plus 🙂

    J’attends avec impatience la pré-commande de l’agenda 2018 !
    En attendant je parcours avec plaisir votre blog. Cet article me parle beaucoup, une piqûre de rappel qui fait du bien 🙂

    • Florence
      Répondre

      Merci Irène pour votre message.
      En effet vous trouverez surement de quoi vous inspirer sur le blog et l’agenda est le compagnon idéal pour vous lancer dans votre projet professionnel.
      La version 2018 sera bientôt disponible en pré-commande. Vous avez plus d’informations ici: http://happy-flow.fr/lagenda-qui-rend-la-vie-plus-belle/
      Belle journée,
      Florence

  • Irène
    Répondre

    Oh ! J’avais vu votre agenda l’année dernière à Biooh à Genappe. Je l’avais trouvé vraiment chouette mais n’avais pas eu envie d’investir dedans à ce moment-là.
    Dans ma recherche de cet agenda parfait pour moi (votre cheminement est proche du mien et la philosophie de Happy Flow est vraiment pile dans le mile pour moi) , j’y repensais, en ne sachant pas comment le trouver… C’est par hasard en lisant un article d’une blogueuse, que je tombe sur votre site. Et en regardant les points de ventes: TILT ! C’est bien ça 🙂
    Je ne crois plus aux hasard depuis un moment, encore une belle preuve.

    • Florence
      Répondre

      Oui je suis d’accord, il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous…. Avec nous-même 😉

Laisser un commentaire

Une question ?

Je ne suis pas là pour le moment mais tu peux me laisser un message ici. Je reviens vers toi très vite !

Non lisible ? Modifier le captcha. captcha txt
0